Alors que le ministère de la "culture" a récemment déclaré qu'il n'y aurait pas de deuxième lecture de la loi DADVSI, contrairement aux engagements de Renaud Donnedieu De Vabres [1], Richard Stallman est venu à Paris pour présenter au premier ministre la pétition de l'EUCD, qui a réuni 165.000 signataires.

Lire la suite