Cette question m'a d'autant plus interpelé que l'un de mes professeurs d'informatique de DUT disait qu'un méga-octet compte en réalité 1000*1024 octets (cherchez la logique !). Parfois on ne sait plus qui croire... Heureusement, Wikipedia fournit une réponse [1] qui paraît suffisamment précise pour être correcte. Pour résumer leur article, il faut distinguer l'avant 1998 et l'après :

  • Avant 1998, de façon conventionnelle, 1 Ko = 1024 octets, 1Mo = 1024 Ko, etc...
  • En 1998, une normalisation a été effectuée : pour parler en puissance de deux, les termes appropriés sont désormais 1 Kibi-octet (Kio) = 1024 octets, 1 Mébi-octet (Mio) = 1024 Kibi-octets, etc... En fait à chaque fois on prend la seconde syllabe du préfixe, et on la remplace par "bi" ;)
  • Depuis 1998, un Kilo-octet désigne 1000 octets, et un Méga-octet 1000 Kilo-octets.
La petite anecdote, elle aussi mentionnée dans Wikipédia, explique que les fabriquants de disques durs se sont frottés les mains en 1998, car ils pouvaient vendre des disques moins volumineux avec la même capacité sur l'étiquette... et probablement le même prix !

D'ici que les informaticiens et électroniciens se mettent réellement à employer ces termes, on a le temps de voir venir. Quoi qu'il en soit, j'avais le sentiment de m'être fait arnaquer en achetant un disque dur 2.1Go aux alentours de 1999, finalement le constructeur ne faisait que de profiter de cette normalisation. ;)

[1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Octet#Multiples