Lui à droite, c'est le député Richard Maillé. Il y a quelques mois, à l'Assemblée Nationale, il était question des finances, de l'économie générale, et de l'équilibre budgétaire de la nation. Oui, le truc qui d'années en années fait qu'on a plus de 2.000 milliards d'euros de dettes. Alors que certains proposent d'assujettir les compagnies pétrolières à une taxe, d'autres de modifier le prélèvement sur les recettes sur les amendes forfaitaires de la police, Richard Maillé lui réclame qu'on abaisse « les seuils de perception des taxes en matière de tabac à rouler » [1]. Héhé voilà qui est quand même bien plus primordial.





Mieux. Lui à gauche, c'est le sénateur Aymeri de Montesquiou. Il y a quelques semaines, au Sénat, le texte sur le Financement de la sécurité sociale passait en première lecture. Oui la sécurité sociale, qui à elle seule représente plusieurs milliards d'euros de déficit chaque année. Heureusement, Aymeri de Montesquiou arrive à la rescousse ! Dans un amendement, il propose de porter le nouveau minimum de perception sur le tabac à rouler à « 83 euros », et non à « 85 euros » [2] .







Il n'y a pas à dire, dès que je peux je me présente aux législatives. Moi aussi je veux défendre les fumeurs de roulées ! Pour la petite histoire, les amendements en question ne sont pas passés dans la loi finale.

Voilà, je me suis dit, ça fait un mois que je n'ai pas écrit de billet. Et maintenant je me dis que j'aurais dû continuer :)

[1] http://www.assemblee-nationale.fr/13/cr-cfiab/07-08/c0708038.asp (après l'article 24)
[2] http://ameli.senat.fr/amendements/2007-2008/67/Amdt_216.html