On dit souvent que le suicide est une preuve de lâcheté. Pourtant, j'admire David Phyall, un anglais de 50 ans qui s'est donné la mort.

Lire la suite